Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Une manifestation d'exception

Pratiquement 500 personnes étaient présentes place Foch dimanche pour manifester spontanément  leur soutien à la famille et aux collègues de l'enseignant Samuel Paty.  Mais aussi pour dire leur amour de la liberté ou leur volonté de défendre l'école de la République et la liberté d'expression. Quelques drapeaux de syndicats, un seul tricolore, des représentants de l'UNSA et de FSU. Une prise de parole sobre et explicite, que ce soit des syndicalistes ou du maire Patrick Nardin juché sur une jardinière. De grands absents, les autorités de l'Education Nationale. Un instant de silence gêné et une Marseillaise entamée péniblement ont conclu le rassemblement.

Une manifestation d'exceptionUne manifestation d'exceptionUne manifestation d'exception

Une manifestation spontanée, tolérée par les forces de police qui la sécurisaient, mais non autorisée, deux jours après l'arrêté préfectoral d'interdiction de rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique.

Une manifestation d'exception

Même pas peur

Dans le public, beaucoup d'enseignants vosgiens, l'actuel  bâtonnier Ludovic Vial avec son prédécesseur Cyrille Gauthier, une magistrate et quelques autres défenseurs de la République. Monique, Catherine et Patrick se sont décidé à participer à ce regroupement la veille à 19h30, après avoir eu les autres syndicats en ligne. Descendus de Cornimont et de La Bresse, ces syndiqués de l'UNSA en activité ou retraités,  brandissent haut leurs stylos avec détermination. « On est venus manifester contre tous les intégrismes, le respect de l'enseignant, des enseignements, de la République Laïque. Avec notre seule arme, le stylo ! ». Plus loin « Je suis pour la défense de la libre expression et des valeurs de la République, la Liberté » témoigne Manon qui a inscrit sur son front ce à quoi elle croit malgré son jeune âge

Une manifestation d'exceptionUne manifestation d'exceptionUne manifestation d'exception

Vous avez lu 45% - Le reste de l'article est lisible sur l'hebdomadaire l'Echo des Vosges Epinal du 22 octobre 2020

Une manifestation d'exception
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article