Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Une piscine de paille pas que pour les petits
Une piscine de paille pas que pour les petits
Une piscine de paille pas que pour les petits

Une piscine de paille pas que pour les petits

L'association des commerçants spinaliens organisait - assistée par les services municipaux- sa cinquième édition de la Farmer City, un nouveau succès, malgré le temps peu clément. Pas de quoi faire peur aux familles venues nombreuses voir les animaux de la ferme, lesquels étaient accompagnés par les exploitants courageux, souvent habitués de la manifestation. Plusieurs animations et découvertes de produits du terroir étaient offertes par les agriculteurs alors que de nombreuses boutiques étaient restées ouvertes et illuminées ce dimanche d'avant-fêtes.

Epinal sur Ferme

On retrouvait Zébulon l'Alpaga  avec les animateurs de l'association des lamas de la Riquette de Jeanménil, les tours en baptême de tracteur des Jeunes Agriculteurs avec l'aide des somptueux engins bleus de 95 et 120 chevaux du groupe Cheval de Saint Nabord Agricole, les promenades en cariolle à chevaux ou vieux tracteurs, les animaux de la basse-cour ( et du chateau ) sous le pont couvert et même un labyrinthe pour enfant ( sous une bâche insolite ) place des quatre nations, à coté du manège pour enfant.

 Ou est INA? Ou est INA?

Ou est INA?

Des limousines plein le quai

Olivier, l'éleveur-tondeur-animateur bien connu de la bergerie de Straiture prés de Gérardmer est présent une nouvelle fois avec ses limousines, des brebis allaitantes immaculées, sages comme des images dans leur enclos du quai des bons enfants. Echo le berger des pyrénées de 10 ans couché au pied de l'éleveur-tondeur, c'est INA, une australienne-border de 5 ans qui fait le spectacle, l'œil vif et pétillant de malice. « Saute INA! » et d'un bond  le chien de berger franchit sans appui intermédiaire l'enclot d'un mètre de hauteur. A l'arrêt prés des bêtes - on a beau faire son cabot, pas de zèle inutile - un coup d'œil sur Olivier pour voir s'il y a une suite. Cinq secondes, et puis nouveau saut d'affranchie pour sortir -question de ne pas rester là à rien faire, d'habitude je gère 150 bêtes, moi, chuis pas une faignante- vu que le maitre discute avec les élus et Hervé Poirat, qui passent sous parapluie, pour remercier de leur venue les animateurs.

 

 

Fabien et Gauthier, Jeunes Agriculteurs du canton de Chatenois

Fabien et Gauthier, Jeunes Agriculteurs du canton de Chatenois

Un coup dans l'eau ou dans la paille?

Au nombre d'enfants présents qui plongeaient dans la paille, on ne pouvait douter du succès renouvelé de la piscine éphémère du quai des Bons enfants.  Une fréquentation relativement importante malgré la concurrence des tours en poney ou en carrioles, de la patinoire de la place des Vosges ou du village de Saint Nicolas.

Plus loin, à l'abri et assis sur des bancs, les familles pouvaient écouter pour se reposer la chorale A Croche Coeur de Frizon et ses chants de Noël . « C'est dommage il manque la neige » confie Antoine à la main de sa grand-mère, emmitouflé dans sa combinaison. La propriétaire de la main, la tête ailleurs et déjà bien gaie, préfère franchement le sec, du blanc si possible et sans épices. Ca tient bien mieux compagnie.

 

 Janis et son vieux Fergusson de 1950 qui roule comme en sa prime jeunesse Janis et son vieux Fergusson de 1950 qui roule comme en sa prime jeunesse

Janis et son vieux Fergusson de 1950 qui roule comme en sa prime jeunesse

Une édition 2019 ... comme un tremplin pour 2020

Si la météo a aussi bien arrosé les visiteurs, l'édition 2020 de la Farmer sera certainement une version plus travaillée et tout aussi efficace que cette année. En effet dans cette version plus compacte par rapport à 2018, la Farmer city a perdu en diversité mais a gagné en efficacité avec une circulation plus aisée entre les différentes rives de la ville, sans service d'ordre excessif. La garantie d'une gaieté et d'une satisfaction évidente pour les 5 000 promeneurs qui l'ont fréquenté, et qui ont pu soit acheter leurs derniers cadeaux soit musarder devant les vitrines commerçantes.

 

 

 

 

Epinal sur Ferme
Epinal sur Ferme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article