Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par A.V.P.

La lauréate 2019 Laurence Vanin, une soeur fidèle

La lauréate 2019 Laurence Vanin, une soeur fidèle

Toujours présente aux Imaginales maçonniques depuis leur création, la professeur Laurence Vanin s'est vu remettre le « prix Cadet Roussel » pour son livre « Rebelle: Vers une révolution éthique » . Un prix qui a pour objet de « récompenser, à l’occasion du festival un texte de fiction dont la thématique est issue de l’imaginaire de la Franc-Maçonnerie, ou plus largement des univers ésotériques ». Titulaire de la Chaire Smart City : Philosophie & Éthique de l'université de Nice, Laurence Vanin est docteur Es Lettres en philosophie politique et épistémologie – Essayiste – Directeur de collections – Professeur de philosophie – Chercheur associé au laboratoire « Risques, Epidémiologie, Territoires, Informations, Éducation et Santé » RETINES. à l’Université de Nice Côte d’Azur.

Laurence Vanin a reçu le prix des Imaginales Maçonniques et Esotériques des mains du Président Jacques Oréfice pour son livre "Rebelle, vers une révolution éthique"

Laurence Vanin a reçu le prix des Imaginales Maçonniques et Esotériques des mains du Président Jacques Oréfice pour son livre "Rebelle, vers une révolution éthique"

La fresque de Loïc Gravier et Vince de l'association du 46 va rester un an dans la cour privée du Temple maçonniqueLa fresque de Loïc Gravier et Vince de l'association du 46 va rester un an dans la cour privée du Temple maçonnique

La fresque de Loïc Gravier et Vince de l'association du 46 va rester un an dans la cour privée du Temple maçonnique

Carte blanche avait été donnée par Jacques Oréfice, président des Imaginales Maçonniques, aux deux artistes urbains spinaliens Loïc Gravier et Vince qui en deux jours de travail sous le soleil, face au temple, ont pu faire une démonstration convaincante de leur maitrise technique et de leur créativité reconnue. « Toutes les techniques possibles ont été employées: bombe, pinceau, feutre, couteau. L'idée d'utiliser les symboles maçons et le visuel de Louis Lapicque s'est imposé, j'ai fait mes études au lycée du même nom » confiait Loïc à la quarantaine d'invités présents au Temple. « Il ne faut pos oublier que  Louis Lapicque était spinalien, républicain, socialiste, franc-maçon et médecin neurophysiologiste et anthropologue » rappelait Jacques Oréfice. « Ancien combattant de 14-18 en tant que médecin, pendant la seconde guerre mondiale  à 70 ans, il a participé à la création d'un réseau de résistance franc-maçon, puis à la reconstitution de la franc-maçonnerie et décédera en 1952 à 86 ans à Paris  »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article