Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par P.O.

Des jardins trop éphémères

Faute au Covid et à diverses autres raisons de planning, cette année pas de jardins éphémères d'exception place des Vosges avec le lycée d'horticulture et de paysage de Roville aux Chênes. Ce sont les services municipaux spinaliens qui ont équipé de massifs fleuris la place de l'Atre avec leurs productions mais aussi avec les plantes prêtées par le pépiniériste-horticulteur  bien connu Romaric Tisserant d'Uxegney.

 

Des jardins trop éphémères
Des jardins trop éphémères
Des jardins trop éphémères

La décoration de la basilique était toutefois assurée pour leur fête patronale par les fleuristes spinaliens, avec un beau chemin central fleurs jeunes et blanches et de somptueux bouquets de même couleur au niveau de l'autel..

 

Des jardins trop éphémèresDes jardins trop éphémères
Des jardins trop éphémèresDes jardins trop éphémères

Et si on les-y laissait?

La décoration de la place de L'Atre devrait rester tout le mois d'octobre. De nombreuses personnes reconnaissant qu'il s'agissait d'un apport végétal bienvenu sans être ostentatoire. « Cela donne de la vie à cette place si minérale  » témoigne Caroline venue en famille faire le tour des stands de fleuristes et des associations jardinières. Pour Jacques la commune pourrait faire plus: « Ils pourraient faire de cette déco un aménagement permanent ou plus longtemps, mais sans les panneaux de super-héros qui sont un peu pathétiques. Le thème choisi ne saute pas aux yeux et n'est pas synchro avec les lieux chargés d'histoire. Super-Héros et Super-Plantes... ca sent le montage à l'arrache  » .  Quant à Isabelle et son mari la Sainte Fleurs 2020 est bien meilleure qu'avant: « Cette installation en zone piétonne permet enfin de profiter de la vue des chars de fleurs, du travail qu'ils ont demandé par les fleuristes-grossistes de Nice, Golbey ou la Société des Fêtes d'Epinal. Sans compter qu'ils sont moins sauvagement dépouillés  cette année, les gens respectent plus ».

Des jardins trop éphémèresDes jardins trop éphémèresDes jardins trop éphémères
Des jardins trop éphémèresDes jardins trop éphémères
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article