Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Rédaction Echo des Vosges

Thaon: le Parc à thème un enjeu pour les municipales


Thaon les Vosges au coeur d’un projet structurant pour les Vosges et la Lorraine avec la Création du parc à thème « Contes et légendes de Lorraine et d’ailleurs… »


Avant de préciser la genèse du projet de Parc à thèmes qui a réuni depuis 2017 un comité de pilotage présidé par le maire Dominique Momon, de représentants de l’Etat, de la Région Grand Est et de la Communauté de d’Agglomération d’Epinal, il est bon de rappeler que, dans son domaine, le parc à thème « Contes et légendes de Lorraine et d’ailleurs… a été reconnu comme l’aménagement le plus cohérent de la Région Grand Est par Atout France, l’agence nationale du tourisme français.
Non seulement, il a vocation à toucher une population relativement nombreuse mais se positionne dans une
belle complémentarité d’offre avec l’environnement existant : parc d’attraction de Fraispertuis, base de Loisirs du Domaine des lacs, animation culturelle de la Rotonde, visites culturelles autour de l’image d’Epinal,  évènementiels comme les Imaginales…

La question de l’avenir


Mais revenons au point de départ de cette belle aventure. Il était une fois une friche, vestige du passé industriel textile fort de Thaon les Vosges. Il s’agit pour les connaisseurs de la Zone des aviots. C’est là qu’est née et a grandi l’entreprise Blanchisserie et Teinturerie de Thaon. Une entreprise qui, au 19ème siècle, a été la chance économique de la commune qui, grâce à elle, a vu sa population passer de 500 à 8000 habitants.
Aujourd’hui, cette zone accueille toujours 2 belles entreprises Anett et Viskase qui emploient 350 salariés. Mais hélas une grande partie est malheureusement abandonnée et en friche, ce qui fait peser un grand nombre de risques sur la commune.
La question de l’avenir de ces bâtiments délabrés était donc inévitable. C’est la raison pour laquelle, en 2017, à l’initiative du maire, se créé un comité de pilotage adhoc pour imaginer des solutions de réhabilitation des 45 hectares. Techniquement, la réhabilitation devra être portée par l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL). Sous condition bien sûr de concrétiser pour ce site un réel projet. Qui investirait des millions d’euros sans avoir de visibilité suffisante ! Dès lors, les hypothèses sont échafaudées. Zone industrielle ou site d’habitation ? Très vite, l’une comme l’autre de ces pistes sont abandonnées. Pourquoi ?


Ni zone industrielle, ni habitat :


Zone industrielle ? Pas question. En effet, toute entreprise qui s’implante choisira toujours un emplacement en bordure d’un axe passant comme la RN57 ce qui lui procure à la fois accessibilité immédiate et visibilité. Le succès remporté par la zone industrielle Inova 3000, aujourd’hui totalement occupée, en témoigne.
L’arrivée de nouvelles sociétés sur l’agglomération se fera inévitablement en proximité immédiate de cet axe. Il n’y a donc aucune cohérence à faire de ce lieu une nouvelle zone industrielle.

Site d’habitation ? Pas cohérent.

Aujourd’hui les Vosges perdent chaque année des habitants. Construire de nouveaux logements conduirait inexorablement à produire de la vacance c’est à-dire à voir des logements anciens se vider au profit d’habitat neuf. La réflexion doit aujourd’hui de porter sur la réhabilitation de l’ancien plutôt que sur de la construction massive.


Ces 2 pistes étant naturellement abandonnées, de la réflexion du groupe de travail a jailli l’idée d’un parc à thème qui se devait de s’inscrire en complémentarité avec l’offre existante sur le territoire.

 

Thaon: le Parc à thème un enjeu pour les municipales

Une thématique unique

Sa thématique pour être pertinente se devait d’avoir un ancrage local. C’est pourquoi, celle de « Contes et légendes de Lorraine et d’ailleurs » a été retenue. Non seulement elle est unique n’existant nulle part ailleurs et qui dit Lorrain dit vosgien. Ce parc racontera notamment l’histoire du houeran, du sotré, du hiltiti,
du lac de blanchemer et de saint Nicolas. Tourné vers les émotions (émerveillement, surprise, joie, tristesse, peur…) et s’adressant aux jeunes générations (jusqu’à 12 ans) ainsi qu’aux nostalgiques de l’enfance, il sera parfaitement complémentaire du parc d’attractions de Fraispertuis axé sur les sensations et les adolescents.
S’agissant de 2 produits « Journée », leur complémentarité sera le catalyseur qui suscitera le développement ou l’implantation d’activités connexes à celle de sa visite avec en particulier, la diversification de la clientèle hôtelière existante plutôt tournée vers le tourisme d’affaires.
C’est pour toutes ces raisons que sa pertinence a été validée par de nombreuses études dont la dernière en cours co-financée par tous les partenaires du comité de pilotage mais aussi le propriétaire du site et le futur potentiel gestionnaire du parc. Il a même été reconnu comme le projet le plus cohérent de la Région Grand
Est par Atout France, l’agence nationale du tourisme francais. C’est la chance de Thaon, aux portes d’Epinal et de la région grand Est.

Établir la vérité


On a du mal à comprendre pourquoi cet ambitieux projet reconnu nationalement et qui à ce titre devrait rassembler se retrouve au coeur du débat des élections municipales et divise. Certaines vérités ont besoin d’être rétablies en vue de donner les moyens à chaque habitant de Girmont, d’Oncourt et de Thaon-les-Vosges de se prononcer sur ce sujet en toute connaissance de cause :
- NON, ce projet ne sera pas financé par la commune : les 35 millions d’euros d’investissement seront bien portés par des fonds privés qui serviront à la création et au développement du projet.
- NON, ce projet de parc à thèmes ne nuira ni à l’entreprise Viskase, ni à l’entreprise Anett. Sa localisation sur
le site est diamétralement opposée à celle de ces 2 entreprises.
- OUI, il sera créateur de centaines d’emplois non dé-localisables complémentaires à ceux existants  aujourd’hui: 160 sur site et des centaines d’autres induits par la construction et la maintenance du futur parc qui vont donner du travail à nos entreprises locales.
- OUI, les 210.000 visiteurs attendus dès sa première année et sa complémentarité avec Fraispertuis vont
stimuler l’économie locale que ce soit en termes de commerces, de partenariat avec les entreprises ou associations d’insertion du secteur, d’hôtellerie…
- OUI, ce projet aura un impact environnemental positif. La validation et l’implantation de ce projet concret déclencheront les travaux de déconstruction et la dépollution par l’EPFL (Etablissement Public des Friches de Lorraine)
- OUI, l’environnement naturel existant autour du parc à thèmes non seulement sera préservé mais aussi mis
en valeur.
Ce projet, vous l’avez bien compris est une formidable opportunité que nous propose l’économie des loisirs du 21ème siècle. Saisissons-la à Thaon comme nous avons saisi en son temps celle de l’entreprise BTT. Elle est une opportunité unique de reconquête d’une friche industrielle en faveur de la création de centaines d’emplois non dé-localisables et de regain de notre attractivité aux portes d’Epinal et de la Lorraine Sud.

Thaon: le Parc à thème un enjeu pour les municipales
Thaon: le Parc à thème un enjeu pour les municipales
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shana 15/06/2020 18:15

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.