Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Web lien

Ce jeudi une douzaine de  policiers du  RAID de Nancy (  Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion ) et autant de policiers du commissariat sont intervenus vers 8 heures rue Victor Hugo pour l'interpellation d'une personne identifiée par les services territoriaux  comme étant susceptible de radicalisation islamique et fiché S. Absent de son domicile, sa conjointe a été interpellée et les habitants de son immeuble ont été évacués, les chiens policiers ayant "marqué" la présence de produits explosifs. L'individu recherché a été interpellé plus tard dans la matinée, rue Christophe Denis. Les démineurs de la sécurité civile sont intervenus toute l'après midi dans les deux habitations.

Les deux rues ont été bloquées toute la journée par les forces de police,  la police municipale et les pompiers le temps de la fouille et des vérifications par la police scientifique et l'identité judiciaire.

Des techniciens d'Enedis et de GRDF sont restés à disposition tant qu'il n'y a pas eu de levée de doutes.

 

Les écoles voisines ( Victor Hugo, Notre Dame Saint Joseph et Jules Ferry ) ont confiné leurs élèves et le personnel  pendant une heure et demie. Le maire Michel Heinrich s'est rendu sur place pour avoir un suivi de l'avancement de la situation dans la matinée.

 

Le parquet d'Epinal s'est refusé à tout commentaire dans la matinée.

En cours de journée on apprenait qu'une enquête a été ouverte pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et "détention et fabrication d'engins explosifs en relation avec une entreprise terroriste",  par le parquet national antiterroriste de Paris, qui s'est saisi du dossier. Plusieures bombes avec des boulons ayant été découvertes par les policiers.

Par une rapide enquête de voisinage - et sous toute réserve de vérification ultérieure- on apprenait que  l'homme appréhendé  est de nationalité marocaine. Agé d'une quarantaine d'année il serait sorti de prison il y a 6 mois après avoir été condamné dans une affaire de stupéfiants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article