Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe O.

L'alternative Christophe Petit

Prenant les devant sur ses principaux concurrents ( le lancement de la liste de Patrick Nardin ne devant se faire que mercredi 13 novembre à l'Espace Cours ) la liste Epinal Ensemble a dévoilé ses colistiers au public, avec la mise en avant de quatre représentants de la société civile. Artisan, profession libérale, enseignant, fonctionnaire territorial, les témoignages de colistiers ont été effectués devant 200 personnes, introduits par Guy Ehmann, le directeur de campagne de la liste Christophe Petit. Dans une ambiance cordiale et décontractée, ils ont vanté l'intelligence d'une liste d'ouverture, incontournable pour des enjeux locaux, composée de colistiers venant de tous les horizons, rassemblés autour d'un véritable «  leader qui sait entendre, comprendre et construire ». La parole a ensuite été donnée à Christophe Petit qui a dévoilé quelques points clefs de son programme.

 

 

L'alternative Christophe Petit L'alternative Christophe Petit

Epinal Ensemble ou Epinal Ecolo?

 

Affirmant sa légitimité conquise avec patience et sérénité en tant qu'adjoint au maire  en charge de la culture, confirmée par l'investiture UDI-LREM, le tête de liste a fait de l'écologie pour Epinal son principal argument, tout en réaffirmant sa priorité: la liberté des citoyens et leur bien-être. Faire d'Epinal une ville intelligente, dépasser les piétonisations trop minérales par une végétalisation du centre ville commercial, création d'une coulée verte du nord au sud de la ville ( le long de la Moselle grâce à la canalisation du lit du fleuve par l'Etat ), désenclavement du quartier de la Justice par la mise en place d'un transport urbain collectif durable et emblématique, ou facilitation du stationnement périphérique ou de l'hyper centre sont quelques projets issus de la réflexion collective ou de consultations citoyennes.

 

 

Petit l'émancipé

 

S'appuyant sur son expérience d'adjoint au sein de la précédente majorité municipale, Christophe Petit a réaffirmé sa conviction libérale et responsable, sans toutefois vouloir dévoiler l'ensemble de son programme orienté vers une nouvelle gouvernance: «  Le maire n'est pas un homme seul, il ne reçoit pas un chèque en blanc pour 6 ans. La démocratie a besoin d'oxygène, la vie politique a besoin de transparence ». «  La gestion d'une collectivité par un maire professionnel de la politique, surcontrolant et omniprésent, ce n'est pas ce que souhaitent les 20 000 électeurs spinaliens » commente Michèle de Bruyères, européaniste convaincue encartée à l'UDI. Elle poursuit avec plaisir pour dire tout le bien qu'elle pense du candidat: «  Christophe est un passionné du bien public, il ne fait pas cela pour le pouvoir, par ressentiment ou pour l'argent. Regardez, c'est le seul local à s'être adjoint une traductrice pour les sourds, preuve de son empathie réelle ».

 

L'alternative Christophe Petit
L'alternative Christophe Petit

Un entrepreneur éclairé pour la ville

 

Argumentant sur ses origines modestes et l'ascenseur social républicain qui lui a permis de créer son entreprise d'analyse biologique spécialisée en criminalistique et fécondation in vitro à Epinal, Christophe Petit a affirmé vouloir «  mettre son expérience d'entrepreneur au service de la ville.  Le clivage gauche droite c'est obsolète ». Il a développé ce point de son programme en affirmant vouloir rendre l'internet gratuit en ville, favoriser la création d'un centre aquatique ( avec balnéo et fitness), mais aussi offrir une véritable politique culturelle spinalienne. En s'appuyant sur des entreprises partenaires cela se concrétiserai par le regroupement des associations culturelles à la Maison Romaine, par la rénovation de l'auditorium de la Louvière, tout en réaffirmant vouloir la reprise en main de l'Imagerie d'Epinal. Car pour la tête de liste «  les spinaliens sont libres de remettre en cause un plan de succession politicien. Ils veulent savoir ou ils vont, ou vont leurs impôts ».

 

Un programme ambitieux qui ne dissimule pas le principal enjeux, réduire l'abstentionnisme puisqu'un électeur sur 2 ne s'est pas déplacé en 2014. A ce titre, la permanence du quai des Bons Enfants sera ouverte tous les samedis matin afin d'assurer la publicité du projet commun porté par Epinal Ensemble.

L'alternative Christophe Petit
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article