Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Jacqueline Gourault  ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales dans les Vosges

Jacqueline Gourault ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales dans les Vosges

Après Emmanuelle Wargon en mars ( secrétaire d'état auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire ), la Garde des Sceaux Nicole Belloubet en septembre, c'est au tour de Jacqueline Gourault ( ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales) d'honorer le département de sa venue.

Cordiale et épanouie, la ministre - qui compte 25 ans de mandat de maire dans son village du Loir et Cher près de Blois- a pu échanger avec les députés et maires des principales citées des Vosges lors d'un repas en Préfecture avant de partir vers Remiremont puis Xertigny ou avait lieu l'Assemblée Générale des maires ruraux des Vosges, un évènement organisé par le maire de Les Voivres, Michel Fournier.

 

 

Toujours aussi proactif dans ses relations avec l'exécutif ( Emmanuel Macron étant même venu lui rendre visite en avril 2018 ), et vraisemblablement considéré à la hauteur de son engagement et de sa représentativité , Michel Fournier a rappelé avec tact mais aussi humour, lors de l'assemblée générale des maires ruraux des Vosges, le malaise des élus et l'année difficile qu'ils avaient vécu, tiraillés entre des dotations insuffisantes, un travail humain et de terrain intense, déplorant qu'ils ne bénéficient pas toujours d'une considération à la hauteur de leurs attentes auprès des administrés.

 

 

 

 

Une virée quasi-touristique

Ancienne professeur d'histoire-géographie, Jacqueline Gourault a visité Remiremont et le musée Friry, parvenant au passage à saluer Christian Poncelet en maison de retraite, qu'elle avait connu Président du Sénat alors qu'elle était sénatrice du Loir et Cher. Plus tard, portant la bonne parole avec décontraction, la ministre entendait rassurer ses principaux interlocuteurs, élus municipaux, sur sa volonté et celle de l'exécutif de s'appuyer sur les maires et les intercommunalités dans l'accompagnement qu'ils proposent dans l'exercice de leur mandat ( formation, assistance juridique, rémunération ).

 

 

Un passage cordial en Préfecture pour échanger avec les deux sénateurs des Vosges, Alain Gremillet et Jacky Pierre, le président du Conseil départemental François Vannson et le député Stéphane Viry, mais aussi avec les maires de Xertigny, d'Epinal et de Remiremont, présents avec Michel Fournier, le président des maires ruraux des Vosges et Dominique Peduzzi, le président de l'association des maires des Vosges.

Un passage cordial en Préfecture pour échanger avec les deux sénateurs des Vosges, Alain Gremillet et Jacky Pierre, le président du Conseil départemental François Vannson et le député Stéphane Viry, mais aussi avec les maires de Xertigny, d'Epinal et de Remiremont, présents avec Michel Fournier, le président des maires ruraux des Vosges et Dominique Peduzzi, le président de l'association des maires des Vosges.

Blocs communaux ou intercommunalités

Sollicitée sur le sujet complexe et tendu de l'intercommunalité, la ministre a déclaré qu' intercommunalité et mairies doivent gagner en souplesse dans leurs relations pour une meilleure efficacité et un gain partagé. « Les blocs communaux ou coopératives de communes suivant le terme de Jean-Pierre Chevènement, doivent avant tout correspondre à de réels bassins de vie ».

 

 

Revalorisation du rôle des élus municipaux

« La Loi engagement et proximité, que j'ai fait voter, a reconnu le rôle de l'élu et de l'impact de son engagement sur sa vie privée » confiait la ministre des maires au sortir de la Préfecture. « Elu local, c'est une fonction prégnante et passionnante. Il faut reconnaitre qu'elle est parfois un peu rude  et qu'elle est touchée par une certaine morosité. Mais c'est une mission pleine de richesse, les maires ont un rôle humain essentiel. J'ai fait voter l'automaticité de la rémunération des maires, tout particulièrement au profit des petites communes, pour faciliter l'engagement des jeunes avec une forme de souplesse des rétributions en rapport avec la taille des collectivités. »

 

 

 

 

 

 

 

Les mesures de l'agenda des maires ruraux prises en compte par l'exécutif

« L'association des maires ruraux de France a  proposé près de 200 mesures qui seront bénéfiques localement sur le plan de la santé, de l'économie, de l'emploi, de l'industrie et des finances, une bonne partie a été retenue par l'exécutif dans le cadre de l'agenda rural » attestait la ministre à Xertigny. Interpellée par les élus, elle ne s'est toutefois pas prononcée sur des sujets plus polémiques tels que la disparition programmée des Trésoreries, la gestion en contention des administrations ou les limitations de vitesse.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article