Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Le Quai des Bons enfants

Le Quai des Bons enfants

Signe préoccupant de la déshérence commerciale de pans entiers du centre ville, certaines enseignes profitent de belles opportunités de relocalisation... sans vouloir perdre leur clientèle préexistante. Si Au Moulin des lettres prend la place d'EDF en début du quai des bons enfants et agrandi sa surface, Nuance reste sur une surface similaire mais avec une meilleur agencement et  visibilité. Une mobilité porteuse d'espoir pour la vitalité du commerce spinalien.

 

Encore en travaux, Au Moulin des Lettres est ouvert pour la rentrée

Encore en travaux, Au Moulin des Lettres est ouvert pour la rentrée

« Entrez ici , vous êtes ailleurs »

Laurence Grivot  de la librairie indépendante Au Moulin des lettres était trop attachée au Quai des Bons Enfants  ( car présente au numéro 50 depuis 12 ans ) pour ne pas y rester. Un agrandissement s'imposait, ce qui n'était possible que 200 mètres plus loin, à la place de l'ancienne boutique EDF. «  J'étais attachée à rester sur le quai et une conjonction favorable d'opportunités nous a amené à nous lancer et prendre plus grand. Nous accueillons maintenant sur 125 m2 nos visiteurs, ce qui devrait permettre de faire une rentrée littéraire jeudi 26 sept à 18h30  dans des conditions optimales et toujours autour d'un verre de bienvenue. Pas de pendaison de crémaillère d'organisée pour le moment compte tenu de la charge de travail liée au déménagement, mais nous sommes très satisfaits  de nos nouveaux locaux, les premiers retours sont franchement positifs ». La proximité de l'ancien local de papeterie-presse Concorde, maintenant fermé, de l'ancien Toto et du Quai des fleurs désaffecté depuis le départ de l' association 3ème Rive n'inquiète pas la gérante. «  Malgré notre proximité on ne peut pas remplacer le Concorde, il avait un autre positionnement. Nous conservons notre identité de librairie indépendante avec un profil marqué en littérature. On attend maintenant beaucoup de la mairie. S'ils pouvaient remettre l'arrêt minute qu'ils ont supprimé devant le fleuriste ce serait optimal. Un stationnement aisé est essentiel »

 

Angélique Crouvisier et Opale ont profité de l'été pour déplacer leur magasin Nuance

Angélique Crouvisier et Opale ont profité de l'été pour déplacer leur magasin Nuance

Angélique  s'épanouit toute en Nuance

 

A l'angle de la rue du Boudiou et des Minimes, le prêt à porter femme Nuance - remplaçant l'enseigne nationale Devernois qui a réduit drastiquement le nombre de ses points de vente en France-  est maintenant ouvert avec de nouveaux agencements et une plus grande visibilité à partir des axes de passage routiers. «  Sans véritable gain de surface , j'espère tout de même un gain de 30% de chiffre d'affaire dans cette nouvelle implantation grace à une bien meilleure visibilité » confie avec confiance et tout sourire Angélique Crouvisier, l'exploitante exclusive des marques danoises Nu et Nor. «  Mon établissement est maintenant facilement  accessible pour des personnes à mobilité réduite, tout est en discrétion,  fluide et harmonieux, et j'adore le centre ville qui est si complet, c'est une chance » précise la commercante avec sa mascotte Opale dans les bras. «  Les marques françaises Laurène Vidal et Eva Cayan pour les femmes actives ainsi que quelques marques italiennes agrémentent mon offre moyen-haut de gamme pour des femmes qui souhaitent se singulariser. Les hommes peuvent venir aussi, surtout s'ils ont le sourire. Un cadeau positive attitude s'achète chez Nuance » . Inauguration des nouveaux locaux le vendredi 6 Septembre à 19h avec un défilé de la nouvelle collection en extérieur.

 

L'impressionnante porte d'acier de Thiriet Surgelés: révélateur d'un état d'esprit?

L'impressionnante porte d'acier de Thiriet Surgelés: révélateur d'un état d'esprit?

Bouger mais pour mieux rester entre centre ville

A la différence d'autres enseignes qui préfèrent miser sur des positionnement  extérieurs ou innovant ( comme Thiriet qui a fuit la rue du Boudiou ou les grands noms de la restauration rapide ) ces deux illustrations de mobilité naturelle, d'exploitantes et d'enseignes aguerries, soulignent les faiblesses de l'identité et du sujet régulièrement mis en avant du stationnement en centre ville, alors qu'elles restent attachées à l'hyper centre. Des changements de locaux prudents, qui se sont fait sans intermédiaires, provoqués par le bouche à oreille, grace à une bonne connaissance de leur environnement et du réseau.

Ne doutons pas que les candidats aux municipales évoqueront en profondeur le sujet de l'immobilier commercial de centre ville et la stratégie politique pro active à avoir dans les prochaines années.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article