Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CeC

Catherine Marcel et Sylvain Jacobée

Catherine Marcel et Sylvain Jacobée

La Chambre de Commerce et d’Industrie des Vosges et la Chambre syndicale des buralistes des Vosges se sont associées en faveur des buralistes du territoire. En effet, Sylvain Jacobée, Directeur général de la CCI des Vosges représentant le Président Gérard Claudel et Catherine Marcel, Présidente de la Chambre syndicale des Buralistes des Vosges, ont officialisé un partenariat actant leur collaboration pour accompagner les 173 buralistes du territoire, dans le cadre de leur Plan de transformation, rendu nécessaire par la baisse des revenus de la vente des tabacs.


L’objectif de ce plan de transformation consiste à faciliter et faire passer du métier de buraliste traditionnel, à celui de commerce de proximité multiproduits et services, de type « drugstore du quotidien des français ». Afin de les aider à repenser et réaménager leur point de vente par une rénovation ou une modernisation, la Confédération des buralistes a obtenu auprès de l’Etat, un fond de transformation. Cette aide destinée à tous les buralistes, prend en charge 30% du montant des dépenses HT (40% pour les buralistes bénéficiant du complément de remise), jusqu’à 33 000€. Ce soutien peut être complété par d’autres dispositifs.
 

Evelyne Seguin - Image d'archives

Evelyne Seguin - Image d'archives

Un nouveau multi service de proximité

Pour ce faire, la première étape obligatoire pour les buralistes, consiste à réaliser un audit proposé par la Chambre de Commerce. Cet audit, diligenté par Evelyne Seguin, l'ancienne manager de centre ville d'Epinal, en charge de la redynamisation du commerce de Rambervilliers a pour objectif d’analyser le point de vente et son environnement, pour trouver les axes de développement commercial et définir la bonne stratégie de transformation.

« C'est un coût qui est pris en charge à 100% si le projet se réalise, à 50% dans le cas contraire » rassure la dynamique auditrice. « Les audits permettent de dresser la feuille de route du projet du buraliste, pour lequel il sollicite l’aide à la transformation auprès des Douanes. Pour réaliser ces audits qui sont obligatoires, la Confédération des buralistes a donc fait appel à la CCI des Vosges, qui met ainsi ses ressources et ses compétences, au service des commerces de proximité du territoire. Ce partenariat fait suite à la conclusion d’une Convention Cadre Nationale de Partenariat entre CCI France et la Confédération nationale des buralistes de France, les engageant notamment à collaborer en vue de faciliter l’accompagnement de buralistes dans la transformation de leur métier et particulièrement concernant les modalités pratiques de réalisation des audits obligatoires par les CCI » . « Une dizaine d'audits ont dès à présent été effectués et les travaux de réaménagement débutent déjà pour les plus motivés. Mais il peut arriver que le regard extérieur de l'audit apporte des solutions toutes simples et peu couteuses. C'est de la mercatique de bon sens, du transfert de bonne pratique, en s'appuyant sur ce qui fonctionne dans d'autres secteurs d'activité »
Les buralistes sont statistiquement les premiers commerces de proximité par leur fréquentation. Méconnus, ils jouent un rôle essentiel dans la vie économique et sociale, que ce soit en milieu urbain ou rural, puisque les buralistes en France accueillent chaque jour 10 millions de personnes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article