Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Onésime P.

Le 27ème Concours International de Piano d'Epinal

Le 27ème Concours International de Piano d'Epinal

Finale dimanche dernier à la Louvière du  27ème concours international de Piano d'Epinal, la seule compétition de la fédération mondiale des concours internationaux de musique du grand Est, présidée par la pianiste belge Eliane Reyes assistée de 6 interprètes internationalement connus. 84 candidats de 20 pays différents avaient effectué le voyage, y compris de contrées moins connues pour leurs talents en musique classique comme pour les jeunes cubains Gabriela Pineda Ramon et Jonathan Santana Garcia.

Le belge Valère Burnon a remporté le premier prix

Le belge Valère Burnon a remporté le premier prix

Une salle comble pour assister aux interprétations des six demi finalistes et quatre lauréats potentiels  accompagnés par l'orchestre national de Metz ( ex-Orchestre national de Lorraine ) sous la direction de Jacques Mercier.

 

C'est finalement le jeune belge de 20 ans Valère Burnon qui a emporté  la finale et le prix d'Epinal la belle image de 7 000 euros avec son concerto en Fa dièse mineur, opus 1 de Serguei Rachmaninov. Il a précédé le benjamin Hao-Wei Lin ( de 14 ans d'âge, prix du Conseil Départemental des Vosges) et la japonaise Takeshi Shimozato qui a remporté en supplément du trophée de la région Grand Est, le prix du public. Le tchèque Piotr Naryskin est reparti avec le prix de Musique Contemporaine de la S.A.C.E.M ( 1000 € de dotation) et le Prix Hie-Yon Choi de la meilleure sonate de Beethoven. Le trophée Maurizio Baglini de la meilleure étude de Chopin a été décerné à la demi finaliste coréenne Doyeon Kim ( préludes opus 28 ) et le prix des Jeunesses Musicales de France à Melvil Chapoutot ( Chopin  préludes 28 numéro 15 ). La médaille de la ville d'Epinal a été remise au finlandais  Kristoffer Mikael GYLLING, à la russe Maria Khokhlova, aux coréens  Hyunji Kim et Yeonmin Park ainsi qu' aux deux autres demi finalistes précédemment primés.

 

Piotr Naryskin et la japonaise Takeshi ShimozatoPiotr Naryskin et la japonaise Takeshi Shimozato

Piotr Naryskin et la japonaise Takeshi Shimozato

Pas de regrets pour les jeunes cubains

Gabriela et Jonathan qui sortaient pour la première fois de Cuba afin de participer à leur premier concours international de piano s'en retournent sans regrets d'Epinal. «  C'est une ville et une région magnifique. Enchanteur. Nous avons pu visiter Nancy et Lunéville grâce à la gentillesse et à la disponibilité généreuse d'Isabelle qui nous a hébergé. Disposer d'un piano à son domicile est un luxe appréciable que nous ne connaissons pas. Notre université a financé notre voyage ce qui nous a permis de nous mesurer avec des jeunes musiciens de notre âge aux sensibilités et techniques variées. C'était très formateur et motivant, revenir serait inespéré mais nous en conservons l'espoir ». De quoi conclure un évènement exceptionnel de qualité dont l'attractivité n'est plus à prouver.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pistrouquet 02/04/2019 10:18

Juste. Pas vue jouer, seulement les finalistes... d'un niveau époustouflant. D’où l'erreur.

Roberto 01/04/2019 17:48

Doyeon Kim, qui a remporté le prix de la meilleure étude de Chopin, est une femme.