Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe O.

LeMur #14 de JDL est vernis

Soirée vernissage pour le dernier témoignage d'Art de rue spinalien de la rue Saint Michel, le quatorzième du nom  avec Judith de Leeuw ( JDL) mais aussi le maire d'Epinal, Michel Heinrich, son premier adjoint Patrick Nardin et Christophe Petit en charge de la culture. Intitulé "Construction", le travail effectué pendant plusieurs jours dans des conditions climatiques parfois difficile est des plus remarquable.

 

Judith et Remy de l'association Le Mur

Judith et Remy de l'association Le Mur

Une centaine d'amateurs et de membres de l'association avaient fait le déplacement à la tombée de la nuit et par une température de saison qui poussait à la consommation de vin chaud avant même d'entamer le vernissage.

Un spectacle pictural international puisque l'artiste est hollandaise, rehaussé graphiquement et techniquement lors de la mise en lumière effectuée in-extremis par les techniciens délégués par la commune à l'issue du vandalisme des spots encastrés dans le sol constaté quelques jours plus tôt.

LeMur #14 de JDL est vernis
LeMur #14 de JDL est vernis
LeMur #14 de JDL est vernis

Le public est comblé

Imane d'une quinzaine d'année et sa maman Virginie dans l'assemblée ne sont pas choquées par les tonalités grises et vertes de la composition " ça fait plus vivant et c'est tonique. C'est un peu science fiction ou BD adulte. C'est accessible à tout le monde et on apprécie de regarder l'animation régulière du Mur spinalien". Pour Sabine membre de l'association Le Mur et Francis ( qui peint lui aussi mais sur des formats plus courants) l’œuvre est séduisante. " On dirait qu'elle est vivante. Par rapport au dernier Mur que nous avons vu en Belgique, avec difficulté car il avait déménagé, c'est un très beau cru spinalien. On peut être satisfait du travail effectué par le bureau dans la détection de ces espoirs".

 

Sabine et Francis convaincus par la composition monumentale hollandaise

Sabine et Francis convaincus par la composition monumentale hollandaise

Une composition figurative sinon hyperréaliste qui fait référence à l'adolescence difficile de la jeune artiste qui a mis en scène sa plus ancienne amie entourée de banderoles-balises "Caution" annonçant la difficulté de se construire dans le monde actuel. Ses prochaines œuvres sont programmées à Rotterdam et en Grèce.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article