Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal
Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal
Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal

2500 manifestants de tous horizons et de tous les départements du Grand Est sont partis à 13h30 samedi dernier de la place du Champ de Mars pour manifester dans les rues d'Epinal. Une manifestation non déclarée en préfecture mais qui s'est révélée mieux encadrée si ce n'est dispersée que lors de la précédente du 5 janvier.

Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal
Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal
Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal

Un défilé mieux structuré

Avec des motards en gilet jaune (des anciens opposants aux 80 Km/h et Colère 88)  pour baliser du mieux possible le trajet et un fort contingent de Street médic et de Gilets Jaunes Lorraine équipés de moyens de communication, les deux premières heures se sont bien déroulées, tout particulièrement devant la gare ou un cordon d'interposition d'une trentaine de bénévoles s'est mis en place afin d'éviter toute confrontation et dérapage avec une vingtaine de policiers isolés, le rapport du nombre étant à l'avantage des manifestants.

Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal
Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal
Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal

Une minorité en recherche de conflit

La situation s'est tendue vers 16 heures lorsqu'une cinquantaine de manifestants en passant devant la Préfecture ont commencé à se masquer en entonnant des slogans anticapitalistes, prenant la tête du cortège qui est reparti vers le centre ville commerçant. Une première attaque de commerces rue Léopold Bourg a entrainé une réaction rapide des policiers en civil qui encadraient discrètement et depuis le début, la manifestation. Quelques grenades lacrymogènes à main ont été tirées rue des Minimes avant que les policiers  postés rue Gaston Zink  n'interviennent pour disperser les factieux, le gros des manifestant restant à distance tout en regardant les évènements, place Pinau ou de la Chipotte. Repoussés quai du colonel Sérot ou Jules Ferry mais aussi devant le Musée Départemental, les manifestants se sont rapatriés vers la préfecture ( dont une partie de la façade vitrée et les grilles ont été arrachées par des casseurs profitant de l'absence des forces de police ) puis vers le Parc du Cours et le boulevard Gambetta ou un chantier a servi à la mise en place d'une barricade, incendiée vers 17h45. Une incendie rapidement éteinte par les pompiers du centre de secours d'Epinal sous le commandement du Lieutenant Leman, dés lors que les CRS avaient achevé de disperser les casseurs vers le parking.

Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à EpinalDeuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal

Un bilan modéré

Avec un gros travail de filtrage et de contrôle des véhicules aux entrées de la ville par la police avec de nombreuses saisies d'armes par destination, d'élimination d'accessoires urbains par les services de la commune et la fermeture préventive de nombreux commerces, les dégâts  aux équipements publics et privés ont été moindres que lors de la précédente manifestation du 5 janvier. La Préfecture affirme avoir décompté 350 individus hostiles, les forces de police en interpellant 7. Avec sept blessés légers dénombrés ( dont un membre des forces de l'ordre ) le solde de la journée s'est révélé mesuré en termes d'atteintes aux personnes démontrant la souplesse de savoir faire et la modération des forces de l'ordre dans l'action.

Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à EpinalDeuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal

Pas bon pour le commerce

Secoués par la manifestation de janvier, les commerces du centre ville étaient pratiquement tous fermés depuis 12h. Les deux banques vandalisées un mois plus tôt rue Léopold Bourg avaient encore leurs vitrines occultées par des palissades de bois. Bien informé le public avait largement déserté le centre ville, ce qui a une nouvelle fois handicapé le chiffre d'affaire des boutiquiers. Même si les GJ n'ont pas manifesté d'agressivité déplacée à l'égard des passants ou des automobilistes, leur présence massive pouvait inquiéter. La présence de l'un des 15 Eurocopter EC135T  de la gendarmerie avec projecteur et boule optronique gyrostabilisée de vidéo surveillance pendant plus d'une heure au dessus de la ville donnait le ton d'une ambiance Orwellienne exceptionnelle, que personne ne souhaite voir se reproduire.

Deuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à EpinalDeuxième manifestation régionale des Gilets Jaunes à Epinal
Un petit air de Big Brother pour la première fois au dessus d'Epinal

Un petit air de Big Brother pour la première fois au dessus d'Epinal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article