Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe O.

Jef Aérosol, le king de la bombe

Musicien nantais, ancien enseignant d'anglais, résident à Lille, Jef Aérosol sera le prochain artiste professionnel invité de l'association Le Mur. Il aura en charge de couvrir les cougars  très colorés de Jo di Bona avec l'une de ses créations caractéristiques, musiciens ou anonymes en gros plan . Un vernissage prévu le 16 novembre et un évènement notable pour cet artiste provincial en boots et casquette qui habille depuis 30 ans les murs aveugles du monde entier ( y compris la muraille de Chine ) de ses personnages peints à la bombe aérosol, souvent de noir et au pochoir avec pour signature remarquable une flèche rouge caractéristique.

Précurseur du muralisme dans les années 80, précédent largement l'artiste urbain Obey Green Giant ou le britannique Bansky avec ses créations figuratives et poétiques lâchées sur les murs des grandes agglomérations, Jef aérosol (Jean-François Perroy pour l'état civil ) réaffirme avec style et décontraction que la ville est sa première complice. Elle lui ouvre ses « supports silencieux et aléatoires qui permettent de confronter le public avec l'art ».

Une véritable mise en lumière

Originalité du 13ème mur organisé par l'association spinalienne de soutien du street art, et compte tenu de l'obscurité de saison, les créateurs contemporains d'éclairage sur mesure Cozi Conception ainsi que la société Lorenzoni Enseignes ont été associés à la création et mise en lumière du travail éphémère de Jef . Les 30 m2 spinaliens lumineux seront à mettre en parallèle avec les 350 m2 remarquables intitulés « Chuuut !! »  réalisés en 2011 place Stravinsky à quelques mètres du Centre Georges Pompidou qui restent une œuvre emblématique de l'artiste.

Vernissage Jef Aérosol entre les Ciné palace et la Plomberie ( rue Saint Michel ) organisé par l'association Le Mur d'Epinal le vendredi 16 novembre à 18h.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article