Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Nouvelle destination pour le Fort des Adelphes

Quitté par les derniers effectifs de l'armée de l'air en septembre 2014 (escadron de guerre électronique 48/530), le discret fort des Adelphes jouait la belle endormie depuis quelques années dans l'attente d'un éventuel renouveau. Le stand de tir de 200 mètres voisin, appartenant au 1er Régiment de Tirailleurs, c'est tout naturellement que cet ouvrage de référence de la ligne de défense Séré de Rivière de 1885 a été confié à l'Armée de Terre et aux Turcos en 2016. Avec des bâtiments datant des années 90 encore en état et une partie souterraine réutilisable sans grand travaux il restait à trouver un usage pour cet équipement.

Nouvelle destination pour le Fort des Adelphes

Une idée qui date de 2017

« La reconversion du fort est une idée sur laquelle nous avons échangé avec le lieutenant Colonel Simon en tant que responsable du Bureau d'Opérations et Instruction lors de notre tour de garnison à mon arrivée en 2017.  »  témoigne le Caïd, Cyril Leprêtre en présence de son chef à la 7ème Brigade blindée, le général Charles Palu. « Le projet de faire ici un véritable module d'entrainement complet pour les soldats s'est imposé, par la valorisation de l'existant. Le budget a été débloqué et en avril de cette année nous avons obtenu le feu vert.  ». 65 000 euros d'équipements et la mise à disposition de 5 membres du GAP ( Groupement d'Aide à la Projection ) pendant 3 mois pour créer un parcours d'audace flambant neuf accoté au Parcours Naturel Valorisé ( un parcours tactique de 16 obstacles dans les bois pour l'entrainement collectif des groupes de combats mis en situation opérationnelle ). Tour de saut de 7 mètres de haut, murs d'escalade de plus de trois mètres, toggle rope de 50 mètres ( un type de descente avec poulie ), pont de cochonnet, poutre d'équilibre, tyrolienne double horizontale, gouttière, asperge... 18 obstacles sont en place pour la première piste d'audace du grand Est et la seconde de France après celle de Penthièvre.

 

Nouvelle destination pour le Fort des Adelphes

Une version de l’esprit guerrier ...aux Adelphes

« L'armée de terre a relancé la politique d'aguerrissement pour développer l'esprit guerrier cher au chef d’état-major de l’armée de Terre, le  général d’armée Jean-Pierre Bosser »  précise le chef de corps. «  Après la fermeture des Centres d'Entrainement Commando il y a quelques années il n'y avait plus d'infrastructures spécifiques. Or il nous fallait une préparation physique adaptée aux engagements et le fort des Adelphes avait un grand potentiel. La force morale, la rusticité, cela s'apprends ici. »   

Le Général Charles Palu en visite du Parcours aux Adelphes

Le Général Charles Palu en visite du Parcours aux Adelphes

Montée en puissance jusqu'en 2020

Une deuxième piste d'audace va être ouverte avant la fin de l'année. Une troisième pour un parcours collectif en 2019 et d'ici 2020 un parcours avec munitions marquantes ( de type paintball et en milieu confiné ) et un autre à base de containers maritimes et de câbles à 3 mètres du sol dénommé KC20, pour s'entrainer au franchissement. «  Avec l'entrainement urbain qui s'effectue à l'intérieur du quartier Varaigne qui sera dédoublé en 2019 avec un bicub (maison ouverte en toiture avec une terrasse en hauteur pour le suivi des instructeurs lors des exercices ) nous disposerons à Epinal de la gamme totale des outils proches de la réalité des opérations dont nous avons besoin pour développer la capacité physique et de résilience en situation de stress et de fatigue de nos tirailleurs.  Je promets un bel avenir au centre qui a une vocation régionale à l'échelle de la Brigade. »

 

Terrain militaire, le Fort des Adelphes reste une infrastructure fermée au public

Nouvelle destination pour le Fort des Adelphes
Nouvelle destination pour le Fort des Adelphes
Nouvelle destination pour le Fort des Adelphes
Nouvelle destination pour le Fort des Adelphes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article