Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par A.V.P.

Regroupement final des quatre ensembles

Regroupement final des quatre ensembles

C'est à une véritable « battle »  batucadiste qu'on pu assister les spinaliens samedi après midi, tour à tour place Edmond Henry , sur le parvis du Musée Départemental ou place de la Chipotte. Dans une ville désertée pour cause de mondial, les percussionnistes des écoles de musique de Champigneulles, Yutz et Commercy invités par l'ensemble du  Conservatoire Gautier d'Epinal, s'en sont donné à coeur joie.

 

Batucadas en démonstration

Un soleil de plomb qui n'avait rien d'américain

Après une matinée de master classe au conservatoire ce sont environ 80 sambistes qui se sont produits dans les rues d'Epinal, sans publicité préalable ni accompagnement de sécurité, puisqu'il s'agissait plus de respecter une rencontre annuelle régulière entre les quatre ensembles, un moment festif et de partage, plutôt qu'assurer une véritable représentation. Une musique de saison compte tenu du soleil ardent et de la chaleur ambiante, le public se réfugiant dès que c'était possible à l'ombre des arbres ou sous le auvent des commerces. Sous la direction d'enseignants de percussions et chefs d'ensembles, Pierre de Champigneulles (Batucada del mundo), Brigitte de Yutz (Caryoca's) et Anne de Commercy (Karimba Samba), Alice Clavel et Rodolphe Français enseignants du Conservatoire d'Epinal donnaient le ton, ou plutôt le rythme, à la vingtaine d'élèves représentants Epinal.

 

 

Batucadas en démonstration

Les quatre principaux ensembles lorrains

 

Une mention à l'ensemble le plus dansant, fluo et souriant (Karimba Samba) et une autre aux plus jeunes (Epinal) qui sous la direction de Malo se sont employés à montrer leur savoir faire technique. Il ne reste plus qu'à travailler la chorégraphie dansante et festive.  Chapeau bas pour les 25 artistes de Champigneulles, les plus nombreux et structurés, dont l'ensemble existe depuis plus de 20 ans et mention d'excellence pour la dizaine de Caryoca's de Yutz véritables Men in black.

Batucadas en démonstration
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article