Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Mathieu Zhallem

ASTRO sur orbite

Annoncé dans le cadre de la fête des Images (  la semaine actuelle allant bientôt être rebaptisée la "semaine des fêtes" après Rues & Cies, après la fête de la musique, bientôt le feu de la Saint Jean...) le Graff d'Astro sur le parking Saint Michel aura la principal avantage de faire disparaitre un mur inachevé dont la laideur ne pouvait qu'attirer le regard des passants et des conducteurs automobiles.

Mais plus que la performance artistique dirigée par la galerie parisienne Mathgoth de Gautier Jourdain et diligentée par Astro assisté de l'artiste de l'association spinalienne Arthur MLT, ce qui peut interroger c'est l'investissement des lieux par la police municipale ( 4 à 5 agents au rond point ) dans la matinée du jeudi.

 

ASTRO sur orbite

Une démonstration de force?

On aurait pu s'attendre à une chasse à l'homme ou à une enquête de proximité d'envergure.... Que nenni. Il s'agissait uniquement de baliser et protéger la population non pas de risques majeurs, mais d'un éventuel accident de tournage,  puisque la fresque en cours était filmée .... par un drône !

Lequel n'est bien évidemment pas autorisé à filmer dans une zone urbaine en temps normal et pour le commun des mortels. Sauf .... Sauf  s'il est autorisé sinon demandé par la commune et son vol sous surveillance des agents municipaux. Deux poids, deux mesures?

 

 

ASTRO sur orbite

Ou un gaspillage municipal?


J'ai une option bien plus raisonnable à soumettre à nos élus: s'abstenir de jeter l'argent public dans la Moselle et ne pas tomber dans les travers romains du "panem, vinem circenses" ou une version soft de Hunger games. Moi aussi j'ai de l'ambition pour  ma ville. Mais parce que je suis gestionnaire des deniers d'autrui, et soucieux d'une bonne gestion, je m'abstiens. Il est indécent de se permettre de distraire l'argent public pour des motifs des plus futiles et ludiques. Il est vrai que par les temps qui courent les collectivités appliquent une maxime moderne: "j'existe parce que je communique". Qu'on pourrait compléter comme des jeunes sans ressources avec la phrase suivante : " Wouhahou l' évènementiel trop délire".

ASTRO sur orbite
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article