Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par P.O.

Qui met le feu à la justice?

Que ce soit localement ou sur le plan national, la réforme proposée par la garde des sceaux Nicole Belloubet a provoqué une levée de boucliers virulente et un même mécontentement chez les avocats, les magistrats et greffiers. Une journée «  Justice morte »  a été organisée dans de nombreux tribunaux. L'intersyndicale spinalienne a dressé une liste de ses principaux griefs face à cette réforme qui souhaitait officiellement simplifier le fonctionnement de la Justice.

 

Qui met le feu à la justice?

 « Tout d'abord la méthodologie est condamnable, avec un simulacre de concertation et dans la précipitation. Comment discuter utilement entre une présentation du projet le 9 mars et la transmission au Conseil d'Etat le 23 ? Ensuite la perspective emblématique de suppression des 307 tribunaux d’instance et de la fonction spécialisée de juge d’instance, la mise en place d'une organisation judiciaire illisible et éloignée du citoyen, une privatisation du contentieux civil, tout cela révèle d'une déshumanisation de la justice, d'une logique de gestionnaire et c'est inacceptable » confirment le bâtonnier Cyril Gauthier et David Melison, secrétaire national de l’Union des Syndicats de la Magistrature ( USM ).

Ils dénoncent aussi une « régression des droits de la défense, le recul du contrôle de la justice sur les atteintes aux libertés publiques, la suppression larvée du juge d’instruction et du juge de l’application des peines, et enfin une réduction inquiétante de la collégialité en appel ». Quand ce n'est pas tout simplement pour réclamer des moyens supplémentaires pour un fonctionnement fluide ou pour que les ascenseurs fonctionnent !

 

Qui met le feu à la justice?

50 professionnels de la justice sur le perron

Cette seconde manifestation d'opposition des juristes a été baptisé par la pluie et se traduit par le report des sessions d'assises qui étaient en cours à Epinal et de multiples renvois d'audience. Les activités judiciaires seront suspendues les 4, 5, 10, 11, 16, 26 et 27 avril 2018. Le 11 avril avocats, magistrats et greffiers seront à Paris pour une manifestation nationale d'envergure.

 

 

Qui met le feu à la justice?
Qui met le feu à la justice?
Qui met le feu à la justice?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article