Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par P.O.

De nouveaux tirailleurs sous le soleil De nouveaux tirailleurs sous le soleil De nouveaux tirailleurs sous le soleil

Le 1er régiment de Tirailleurs organisait ce vendredi matin une remise de fourragères des derniers jeunes engagés volontaires qui achèvent leurs 3 premiers mois de Formation Générale Initiale. Ces 37 engagés intégreront la 4ème compagnie de combat en juillet après leur Formation Technique de Spécialité ( FTS ).

De nouveaux tirailleurs sous le soleil
De nouveaux tirailleurs sous le soleil
De nouveaux tirailleurs sous le soleil
De nouveaux tirailleurs sous le soleil

Les trois meilleurs éléments du contingent se sont vu remettre leurs fourragères des mains du chef de corps, le colonel Cyril Leprétre sur la place d'arme Varaigne et en présence de 4 compagnies du régiment et du bélier mascotte Messaoud.

De nouveaux tirailleurs sous le soleil

Une promotion printanière

Une trentaine de parents présents en provenance de toute la France étaient là et sont restés déjeuner avec les jeunes recrues. Jeunes et moins jeunes puisque le doyen, Cyril en provenance de Gironde, a 27 ans et compte une dizaine d'années de travail dans la restauration avant d'avoir décidé de s'engager. Ses parents sont montés la veille du Sud Ouest et ont récupéré son frère qui est technicien en armement dans l'Armée de l'Air à Saint Dizier pour assister à la cérémonie. Sandrine la maman est très contente du parcours et du choix de son fils. «  Il est volontaire et  travailleur. Il s'est préparé physiquement pour ce métier. Trois mois avant l'incorporation il a repris une activité sportive intensive et il a perdu 15 kilos! Il est très content de son engagement. C'est lui qui l'a choisi, on ne l'a pas influencé. Même si son père a servi comme casque bleu de l'ONU  ».

 

 

De nouveaux tirailleurs sous le soleil

Un exemple d'intégration

Loresa, la soeur jumelle de Léonard qui reçoit lui aussi sa fourragère  par le colonel, est toute excitée par l'évènement: « Je voudrais faire l'école militaire, mais pour le moment je fais de la comptabilité. On a longtemps habité Nevers depuis notre départ du Kosovo en 2000. Maintenant toute la famille habite Nancy. Mon frère est un sportif, il a fait beaucoup de boxe. Je suis fière qu'il soit parmi les majors  ».

 Julia, 6 ans, n'a que d'yeux pour son grand frère Mathieu ... déjà le prestige de l'uniforme ! Accompagnée de Jean-Claude son grand père et de Virginie sa maman, elle a du mal à rester dans le public. « Mon fils voulait devenir sous-officier dans l'artillerie. Mais après les sélections, l'orientation s'est déroulée autrement que prévu et le voilà chez les tirailleurs, ce qui n'est pas plus mal puisqu'on habite Saint-Dizier. Ses trois premiers mois se sont très bien déroulés. Il est en territoire de connaissance puisqu'il avait fait sa préparation militaire à Epinal » .

De nouveaux tirailleurs sous le soleil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article