Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par MZ

Linky: l'UFC se réveille enfin!

Trop longtemps enfermé dans sa logique "constructive" et consumériste, l'UFC -Que choisir vient enfin  de s'éveiller à la réalité, constatant dans le sillage de la Cour des Comptes qu'il existait effectivement une connivence industrielle ( à mots couverts...) entre la CRE (  Commission de Régulation de l'Energie ) et  ENEDIS,  passablement profitable à cette dernière, puisque ce ne sont pas moins de 500 millions de profit qui seraient assurés  avec l'imposition de 30 millions de Linky à tous les ménages et leur facturation incidente de 15 euros par an pendant 10 ans ( et malgré les promesses réitérées du gouvernement d'absence d'impact financier sur les ménages ).

Une situation avantageuse pour Enedis que plusieurs médias ( dont nous même ) et de nombreuses associations de défense avaient déjà pointé du doigt. Une pétition en ligne a été immédiatement lancée par l'UFC sur son site demandant à l'état  que les « compteurs Linky pensés par et pour Enedis  et qui ont un intérêt très limité pour les consommateurs ne soient pas facturés aux usagers conformément aux promesses du gouvernement ». 150 000 signataires ont déjà été recensés sur la pétition « Refusons de payer pour Enedis » en 10 jours.

 

Linky: l'UFC se réveille enfin!

Enedis rattrapé par la patrouille

Grace à la réaction salutaire et chiffrée de la Cour des Comptes qui n'hésite pas à déclarer que « les gains que les compteurs peuvent apporter aux consommateurs sont encore insuffisants. Ce sont pourtant eux qui justifient l’importance de l’investissement réalisé » l'UFC reprends du poil de la bête, reprochant maintenant un coût disproportionné du Linky par rapport à ce qui est facturé à l'étranger ( 130 euros au lieu de 80€ en Italie ) et la fourniture d'informations maigres sinon peu accessibles pour une véritable maitrise de la consommation énergétique des ménages. Cela faisait déjà partie des conclusions du rapport remis à la ministre de l'Environnement Ségolène Royal en 2016, sa demande de correction de la situation étant restée lettre morte grâce aux élections.

L'UFC organise la réaction

Il est un peu tard pour s'insurger de la généralisation de ce compteur alors qu'une douzaine de millions de ménages sont déjà équipés. Mais l'UFC reste combative: «  Il y a toujours de nombreux problèmes de pose et de dysfonctionnement à l'installation du compteur et nos conseillers juridiques peuvent assister les consommateurs lorsqu'il y a une pose sans information préalable, des dégâts sur le coffret ou le mur lors de son installation, la perte de denrées alimentaires suite aux mises hors tension brutales, ou le dysfonctionnements d'appareils ménagers.  Enedis n’a pas plus amélioré ses procédures d’intervention que la formation de ses poseurs depuis le dossier noir de Que Choisir de l'automne 2017. La scandaleuse impunité du gestionnaire de réseau que nous avions dénoncée reste d’actualité ».

 

Stop Linky 88 informe et mobilise toujours

«  Nos prochaines réunions d'informations à Vittel ( mercredi 21 mars à 19h00 salle du moulin rue Joffre ), à Rupt sur Moselle ( jeudi 29 mars à 19h00, Halle de la gare, quai de la parelle ) et  à Plombières  ( vendredi 30 mars à 20h00, salon Eugénie, 6 rue Grillot ) nous ont été instamment réclamées. Nos auditoires sont présensibilisés par tout ce qui peut être diffusé dans la presse et les réseaux, ils viennent pour avoir des confirmations et des témoignages locaux. Nous savions que l'opération Linky était manifestement profitable à Enedis mais notre approche était jusqu'à présent plus orientée sur la défense de la liberté des usagers, de leurs droits et de la santé des citoyens. Enedis et EDF son actionnaire principal sont maintenant totalement discrédités, l'état actionnaire majoritaire d'EDF doit intervenir rapidement pour arrêter une telle gabegie et de réelles atteintes aux droits des consommateurs ».

Stop Linky 88: 06 95 38 24 69 / 06 03 99 74 16

 

Mathieu Zhallem

Photo UFC Enedis

Photo compteurs stop Linky

L'UFC organise SA réaction

Il est un peu tard pour s'insurger de la généralisation de ce compteur alors qu'une douzaine de millions de ménages sont déjà équipés. Mais l'UFC reste combative: «  Il y a toujours de nombreux problèmes de pose et de dysfonctionnement à l'installation du compteur et nos conseillers juridiques peuvent assister les consommateurs lorsqu'il y a une pose sans information préalable, des dégâts sur le coffret ou le mur lors de son installation, la perte de denrées alimentaires suite aux mises hors tension brutales, ou le dysfonctionnements d'appareils ménagers.  Enedis n’a pas plus amélioré ses procédures d’intervention que la formation de ses poseurs depuis le dossier noir de Que Choisir de l'automne 2017. La scandaleuse impunité du gestionnaire de réseau que nous avions dénoncée reste d’actualité ».

 

 

 

 

 

Linky: l'UFC se réveille enfin!Linky: l'UFC se réveille enfin!

Stop Linky 88 informe et mobilise toujours

«  Nos prochaines réunions d'informations à Vittel ( mercredi 21 mars à 19h00 salle du moulin rue Joffre ), à Rupt sur Moselle ( jeudi 29 mars à 19h00, Halle de la gare, quai de la parelle ) et  à Plombières  ( vendredi 30 mars à 20h00, salon Eugénie, 6 rue Grillot ) nous ont été instamment réclamées. Nos auditoires sont présensibilisés par tout ce qui peut être diffusé dans la presse et les réseaux, ils viennent pour avoir des confirmations et des témoignages locaux. Nous savions que l'opération Linky était manifestement profitable à Enedis mais notre approche était jusqu'à présent plus orientée sur la défense de la liberté des usagers, de leurs droits et de la santé des citoyens. l'enjeu est moins parlant que les millions de profit en jeu. Enedis et EDF, son actionnaire principal sont maintenant totalement discrédités, l'état actionnaire majoritaire d'EDF doit intervenir rapidement pour arrêter une telle gabegie et de si importantes atteintes aux droits des consommateurs, que l'UFC n'avait pas voulu prendre en compte et contester il y a 3 ans en arrière....Mais mieux vaut tard que jamais » déclare avec le sourire  la spinalienne Emilie Gancarz de Stop Linky 88.

Stop Linky 88: 06 95 38 24 69 / 06 03 99 74 16 - stoplinky88@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article